Quelles actions pour réduire mes déchets ?

06 août 2019 - 31 janv 2020 en cours Informations

Ajouter une contribution

Photo de profil

Liste des contributions

Un Drive Zéro Déchet : Pour de vrai :-)
Pour répondre à cette problématique, je me suis longtemps posée la question suivante : comment continuer à faire mes courses, que je fais au drive du supermarché du coin, et arriver à "presque" supprimer les emballages ? Posée comme ça, c'était impossible à atteindre. Je commence à entrevoir une seule solution !...et c'est là le top départ, je créai un drive zéro déchet ! Késaco ? C'est un "mini supermarché" avec des produits majoritairement locaux, bio et pas que, tant que nous respectons notre environnement, le tout conditionnés dans des contenants en verre.
"Mais que deviendraient ces contenants en verre ? Je vais devoir les payer ? " ==> Et bien non, parce que je vais fidéliser chaque retour par une remise qui se cumuleront pour un prochain achat : c'est ce que l'on appelle la consigne inversée.
"Mais pour la viande ?" : c'est encore un sujet pour lequel nous n'avons pas de solution (sanitaire), à part pour les volontaires, qui souhaiteront venir avec leur contenant pour y mettre la viande !

Voilà tout. On parle de réponse, et bien en voilà une qui répond à 80 % aux problèmes de gestion de déchets, étant donné que je supprime les emballages jetables (hormis la viande).
J'espère être encouragée par les pouvoirs publics et par les citoyens dans cette démarche, qui est pour moi LA première réponse à cette problématique.

Pour info : Je souhaite ouvrir ce drive en mars 2020 sur la commune du Vernet. N'hésitez pas à faire vos curieux. Je suis seule sur ce projet, maman de 2 enfants en bas âges et avec un conjoint qui est absent la semaine. C'est un projet de toute une vie, dans lequel j'embarque toute ma famille, pour je l'espère un beau et long voyage ! :-)
La page Fb s'appelle Natur'Ô Drive - Vos courses Zéro Déchet
modifier la collecte des fibreux
La collecte des fibreux en apport volontaire est contraignante, peu pratique (les sacs ont une capacité insuffisante) et les points de collecte trop peu nombreux (aucun dans le quartier du Rabé à Venerque).
je soutiens l'idée de fournir un autre container individuel (bleu par exemple) dans les zones à habitat individuel et de collecter en alternance bac bleu et bac jaune.
3eme bac de ramassage
le nouveau mode de tri n'est pas optimal, ca ajoute des contraintes aux gens et ils ne vont pas trier, moi le premier.
il faut avoir une troisieme poubelle dans sa cuisine, prendre le temps ou penser à amener cette poubelle de papier et cartonnette au container...
donne une troisieme poubelle bleu chez chacun et ramasser la en alternance avec le bac vert, car on n'y met plus rien dans le bac vert. on le sort toutes les 3 semaines seulement... alors que le jaune est tout le temps plein, il déborde en 10 jours.

Merci
Les consignes
Réintroduire les emballages consignés. Un système de carte de fidélité : si on vient X fois avec un contenant réutilisable à la boucherie, on nous offre un pâté (ou autre). Pour ne pas pénaliser les commerçants, il faudrait réfléchir à ce que la CCBA pourrait faire pour les aider à inciter ce genre d’action.
Réduire les prix des aliments en vrac, encore beaucoup trop cher pour des petits ou moyens revenus.
Offrir aux nouveaux parents un kit de démarrage de couches lavables.
Offrir des poules à ceux qui ne veulent ou ne peuvent avoir de composte.
Réaliser une collecte de déchets compostable dans les quartiers qui nous pas de possibilité d’avoir des poules et/ou un composteur.
Stopper les distributions de publicités et autres journaux qui finissent inévitablement à la poubelle. Favoriser le mailing.
Que les grandes surfaces (Lidl, Carrefour...) éteignent leur lumière la nuit.
Favoriser le commerce de proximité, achat en vrac de produits non transformés
Acheter les produits bruts, les cuisiner soi-même. Cela demande une valorisation des commerces de proximité, des producteurs locaux, une concurrence aux enseignes de la grande distribution fortement génératrices de déchets. Favoriser l'implantation d'épiceries, d'artisans responsables. Et inciter les citoyens à s'y rendre, par l'intermédiaire de sacs tissés offerts, mise en place de consignes pour les emballages réutilisables, comminiquer dans la revue municipale, inciter à devenir acteurs de cette question... Réduire les déchets, c'est aussi revoir sa façon de consommer en amont.